Accueil > Défiscalisation > La loi Pinel 2018 : les changements pour l’immobilier neuf en 2018
Top 5 Banques en ligne :

  • Boursorama
  • Fortuneo
  • ING Direct
  • Hello Bank
  • BforBank
  • Fiche
  • Offert
  • 80€
  • 80€
  • 80€
  • 80€
  • 80€
  • Infos
  • Boursorama remporte la palme (CB gratuite)
  • Livret d'épargne à 2% (promo) et CB gratuite
  • ING Direct offre la CB gratuite et un livret d'épargne à 3% (promo)
  • Hello Bank (BNP Paribas) offre la CB gratuite
  • Bforbank peut offrir jusqu'à 130€ à l'ouverture et la CB gratuite

La loi Pinel 2018 : les changements pour l’immobilier neuf en 2018

746_1552.jpg

La loi Pinel a été lancée en 2014 par le gouvernement en mettant en place des dispositifs de défiscalisation, concernant surtout l’immobilier neuf. Mais au fil des années, il y a de plus en plus de restrictions. Pour 2018, le dispositif Pinel sera maintenu, mais comme à chaque reconduction, il y aura bien sûr des changements et le neuf n’y échappe pas. La loi Pinel sera maintenue pour les 4 ans à venir.

Une modification sur la zone d’application

À partir du 1er janvier 2018, les changements réalisés sur la loi Pinel seront effectifs. Elle garde les mêmes avantages fiscaux. Ainsi, les investissements locatifs dans le neuf permettent toujours d’obtenir une défiscalisation. Les taux de réduction restent les mêmes avec 12 % sur 6 ans, 18 % sur 9 ans et 21 % sur 12 ans. Les conditions pour l’éligibilité n’ont pas changé : le plafond des ressources du locataire, le plafond du loyer et la zone d’implantation du bien.

Si les conditions d’application du dispositif n’ont pas changé, c’est la condition en elle-même qui a connu des modifications. Il y a un recentrage au niveau de l’application du zonage. Les zones qui seront éligibles à la loi Pinel sont désormais la zone A, A Bis et B1. Les zones B2 et C ont été retirés. Cependant, la loi des finances 2018 qui a été adoptée récemment stipule que la sortie des quelques milliers de villes de ces 2 zones se feront de manière progressive. En somme, seules les villes de plus de 250 000 habitants pourront encore bénéficier du dispositif Pinel. Des investissements immobiliers neufs dans ces territoires, qualifiés de « tendus », restent une bonne opportunité.

investissement immobilier neuf

Et pour les investisseurs déjà engagés sur les zones B2 et C

Il faut savoir que la zone B2 inclut les villes qui possèdent plus de 50 000 habitants, quant à la zone C, ce sont surtout les territoires ruraux. Mais la question qui se pose est de savoir ce qu’il en advient des permis de construire déjà en cours ? Si vous avez déjà investi dans le neuf pour un investissement locatif dans le neuf dans ces zones, pour bénéficier des avantages de ce dispositif, il y a encore une marge de manœuvre. En effet, ceux qui ont déjà déposé un permis de construire avant le 31 décembre 2017 peuvent encore obtenir une défiscalisation. Il faut toutefois que l’acquisition du bien se fasse le 31 décembre 2018, qui est la date limite.

Investir dans l’immobilier neuf en vue d’une location sera toujours intéressant pour 2018. La loi Pinel est reconduite pour 2018 jusqu’en 2021. Avec des taux d’intérêt toujours bas, il est plus que jamais intéressant d’investir dans le neuf avec un financement sur crédit. Le gouvernement affiche encore son désir de soutenir le secteur grâce à une fiscalité immobilière très profitable pour les investisseurs notamment ceux qui se sont lancés dans l’investissement locatif pour un bien neuf. Il faut tout de même faire attention, car une réévaluation de la loi Pinel est prévue pour le 1er septembre 2018 et concernera le zonage.


Notez cet article :
La loi Pinel 2018 : les changements pour l’immobilier neuf en 2018 5.00/5 - 1 vote




Partagez cet article :

Auteur : Banqueo Team


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Banqueo


+ de 110 000 membres

+ le guide finance offert


Votre banque en ligne ?