Accueil > Banque en ligne > Trois informations sur la finance comportementale
Top 5 Banques en ligne :

  • Hello Bank
  • Boursorama
  • Fortuneo
  • ING
  • BforBank
  • Fiche
  • Offert
  • 80€
  • 80€
  • 80€
  • 80€
  • 80€
  • Infos
  • Hello Bank (BNP Paribas) CB Gratuite 80€ Offerts
  • Boursorama remporte la palme (CB gratuite)
  • Livret d'épargne à 2% (promo) et CB gratuite
  • Offre Intégrale (Carte Gold) & Offre Essentielle (Carte Standard)
  • Bforbank peut offrir jusqu'à 130€ à l'ouverture et la CB gratuite

Trois informations sur la finance comportementale



La finance comportementale malgré ce que son nom pourrait laisser croire, n’a rien d’un concept nébuleux. En effet, ce n’est qu’un procédé qui met en relation la psychologie humaine et la finance pour de meilleurs résultats sur le marché financier. Toutefois, beaucoup de personnes se demandent en quoi un tel procédé peut éclairer un investisseur. Découvrez dans cet article quelques renseignements à ce sujet.

Qu’est-ce que c’est exactement ?

Pour beaucoup de personnes, les investisseurs sont des êtres qui analysent et comparent toutes les informations financières à leur disposition avant de prendre une décision. Toutefois, la finance comportementale trouve ce constat erroné. En effet, la réalité est différente.

Avant tout, les investisseurs ne disposent que d’une infime partie des informations nécessaires à leur prise de décision. En d’autres termes, leurs ressources sont limitées.

Ensuite, ils sont influencés par leurs émotions et par bien d’autres facteurs subjectifs. De ce fait, la finance comportementale a pour but d’expliquer les évènements qui prennent place sur les marchés financiers. Elle montre par la même occasion que les investisseurs ne sont pas rationnels et que leurs marchés ne sont pas efficients.

Grâce donc à la finance comportementale que vous pourrez davantage explorer en allant sur https://neuroprofiler.com/, il est facile d’expliquer certains phénomènes sur le marché.

Quelles en sont les principales bases ?

Comme dit ci-dessus, la finance comportementale met en évidence le fait que les investisseurs sont soumis à des biais cognitifs. Par conséquent, ils peuvent mal interpréter les informations du marché financier et prendre des décisions irrationnelles.

De ce fait, la finance comportementale repose sur deux principes. Le premier principe souligne le fait que l’être humain qui investit sur les marchés est faillible et non rationnel. Il ressort donc de cette base que tout investisseur considéré comme être humain est susceptible de faire des erreurs de jugement ou d’appréciation. Il peut donc de ce fait, prendre la mauvaise décision.

Le second principe de base de la finance comportementale c’est l’influence des biais cognitifs sur les variations des marchés financiers. À titre illustratif de ce second principe, vous pouvez considérer la récente chute des cours mondiaux à cause de la pandémie du covid 19.

Quels sont les principaux biais cognitifs qui influencent les investisseurs ?

Avant tout, retenez qu’un biais cognitif est un mécanisme de pensée qui influence et altère le jugement. On peut citer par exemple :

  • Le biais de confirmation : se concentrer uniquement sur les informations qui confirment votre opinion ;
  • Le biais affectif : ne favoriser que les actifs qui bénéficient d’une image positive ;
  • L’excès de confiance : avoir l’impression d’être plus compétent que ce qu’on est réellement ;
  • Le biais affectif : par exemple favoriser les affectifs qui bénéficient d’une image positive comme le mode ou le luxe ;
  • Le conformisme : mimer des comportements collectifs.

Toutefois, la finance comportementale a aussi mis l’accent sur les facteurs d’influences externes, par exemple les grands évènements mondiaux.

À cet effet, vous pouvez prendre comme exemple la récente victoire du président américain Joe Biden. Une victoire qui a instauré l’augmentation des indices boursiers partout dans le monde.

En somme, la finance comportementale vous incite à prendre conscience de vos préjugés, de vos émotions et de vos comportements.


Notez cet article :

Auteur : Cecile


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Banqueo


+ de 110 000 membres

+ le guide finance offert


Votre banque en ligne ?